La SESEP a fait le choix de confier la gestion des centres de soins et de recherche qu’elle avait créés à d’autres structures de plus grande taille : le Centre de Rééducation Motrice pour Tout Petits Elisabeth de la Panouse Debré d’Antony (92) et le Centre d’Accueil Familial Spécialisé de Sarcelles (95) font partie désormais de la Fondation Ellen Poidatz de Saint Fargeau (77) et le Laboratoire de Biologie Prénatale a intégré l’Hôpital André Mignot (78).

Et le Conseil d’Administration a décidé de développer, à partir de l’expertise reconnue de la SESEP dans la rééducation motrice du jeune enfant, deux nouvelles activités :

 

  L’action humanitaire, vers les pays où la rééducation du jeune enfant handicapé moteur n’est pas encore une priorité.

  Le soutien à la recherche médicale clinique portant sur les handicaps et inadaptations.