Robert Debré

La Société d’Etudes et de Soins pour les enfants Poliomyélitiques a été fondée en 1947 par le Professeur Robert Debré, pédiatre, pour organiser la rééducation motrice des très jeunes enfants atteints de poliomyélite.

A cette époque ce fléau frappait le premier âge et il n’y avait guère d’établissements publics orientés vers les soins particuliers aux tout petits. C'est ainsi que fut fondé, à Antony dans les Hauts de Seine, le Centre de Rééducation Motrice pour Tout Petits, Elisabeth De la Panouse Debré : établissement novateur, créant et adaptant sans cesse techniques de rééducation et appareillages, au tout petit enfant et à sa croissance. Par la suite, un centre urbain de placement familial spécialisé réservé à des enfants plus grands a été établi à Sarcelles (Val d'Oise). Parallèlement, suivant les principes que des recherches doivent toujours accompagner les institutions de soins, un laboratoire a été créé pour poursuivre des investigations sur les virus responsables de la maladie et les vaccins destinés à lutter contre elle. Ce faisant, notre association  a eu un rôle de pionnier entraînant la création d’établissements analogues en France et dans différents pays. Pendant les 10 ans les plus actifs de la lutte contre la poliomyélite, la SESEP a représenté la France au sein des associations et des ligues qui regroupaient sans exception toutes les nations d’Europe.

Ces trois organismes ont accompli une tâche importante et contribué aux progrès réalisés dans la lutte contre la poliomyélite : grâce à la vaccination, celle-ci a rapidement disparu en France.

Notre association s’est alors orientée vers des voies nouvelles en changeant en 1982 son sigle de « Société d’Etudes et de Soins pour les Enfants Poliomyélitiques » en « Paralysés et polymalformés » et en étendant son domaine d’activité vers l’ensemble des malformations et maladies congénitales ou acquises du système nerveux, des muscles, des os et articulations.