Slide Recherche

Nos objectifs

La Sesep depuis son origine a soutenu la recherche. Elle a ainsi permis la création en « 1986 » du premier laboratoire français en cytogénétique prénatal.

Ce soutien à la recherche s’est poursuivi mais avec des objectifs qui ont évolué.

Aujourd’hui l’aide aux projets novateurs dans la rééducation de la paralysie cérébrale de l’enfant est notre priorité.

Les demandes sont étudiées par les membres de notre Conseil d’Administration avec des représentants de la médecine physique et réadaptation, la neurologie pédiatrique, la neuro-orthopédie infantile et la biomécanique.

Les résultats que vous escomptons par l’attribution de bourses de recherche s’inscrivent pleinement dans l’amélioration des soins et l’élaboration de bonnes pratiques dans les paralysies de l’enfant.

Ces apports sont également précieux dans le partage des savoirs que nous assurons dans la cadre de nos missions humanitaires.

Parallèlement « au cœur » de la recherche en lien avec les progrès de la science nous souhaitons soutenir une recherche « de terrain » avec sa dimension médico-sociale dans laquelle nos collègues des pays en développement pourraient être partie prenante.

Nos partenaires

Le Pôle Recherche & Innovation de la Fondation Poidatz et la Fondation motrice (dont la Sesep est membre Fondateur) sont nos partenaires privilégiés

Les projets partenaires avec la Fondation Poidatz :

Création d’un poste d’Assistante de Recherche Clinique (2017)

Développement (2015) et installation au CRMTP d’Antony (2016) d’un dispositif d’évaluation de la motricité des enfants (UMOVE :Unité de bilan de MOtricité par Vidéographie de l’Enfant)

– Simulation prédictive de la Marche et du bénéfice fonctionnel Post Chirurgical dans la Paralysie Cérébrale (SIM-PC2) avec l’Unité d’Analyse du Mouvement (UNAM)

Développement de l’UNAM au CRF Ellen Poidatz et co-financement d’un doctorat sur la marche des enfants atteints de paralysie cérébrale pour une optimisation de leur prise en charge médico-chirurgicale

Les projets partenaires avec la Fondation motrice :

– « Impact de la paralysie cérébrale sur l’appropriation du corps » Par Christopher Newman et Corinna Gerber (2017)

– « Impact d’un apprentissage moteur intensif sur le contrôle cognitif d’enfants atteints de paralysie cérébrale » Par Yannick Bleyenheuft (2016)

– Robigame-Kids : « Développement et intégration de jeux sérieux intelligents aux robots interactifs de rééducation du membre supérieur dédiés aux enfants atteints de paralysie cérébrale » Par Pr Thierry Lejeune (2015)